18/07/2017

une bibliothèque en désordre (326)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_soleil_na%C3%AEt_derri%C3%A8re_le_Louvre
L'homme portait de luxueuses chaussures de cuir souple et un complet gris provenant en ligne directe des ateliers d'un grand tailleur. Son gilet était déboutonné et sa chemise de soie béait sur sa poitrine. En dépit du désordre de sa toilette, il conservait une certaine élégance et devait avoir belle prestance... debout.
Pour le moment, il était allongé et le resterait longtemps. Un ou plusieurs coups de feu — pris en pleine poire et qui avaient emporté la moitié du visage — lui interdisaient à jamais la station verticale.
o O o
Burma, c'est Gavroche monté en graine, transformé en privé impécunieux, besogneux, tabassé par des affreux, errant dans des mystères plus compliqués que des labyrinthes, suspect à la police officielle qu'il déteste, se battant non pas pour l'honneur, qui est une vertu bourgeoise, mais pour une certaine dignité de l'homme — dont il est le premier d'ailleurs à se moquer —, enfin vainqueur aux points, épuisé, cabossé mais la blague aux lèvres. C'est la gouaille, plutôt que l'humour, qui le caractérise.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire