31/01/2012

la mémoire photographie (3377)

les archives de l'amicale louis-réard (941)

la mémoire photographie (3376)

Dadu Jones, Cordon dunaire (Cayeux, 2010).

la mémoire photographie (3375)

la mémoire photographie (3374)

la mémoire photographie (3373)

la mémoire photographie (3372)

inventaire des images orphelines (196)

les archives de l'amicale louis-réard (940)

la mémoire photographie (3371)

la mémoire photographie (3370)

Peter Gowland, années soixante.
Via lotus feet.

la mémoire photographie (3369)

deux heures en apesanteur (806)

On croit parfois avoir tout vu. On croit qu'il y a des limites. On croit qu'on ne peut être affligé que jusqu'à un certain point. On se trompe, tant qu'on n'a pas vu cette chose.
oOo
Een vulgaire, niet leuke mafiaparodie waarin nochtans getalenteerde acteurs zich verlagen tot de meest idiote onderbroekenlol. Een lawaaierige, voorspelbare en bijzonder vermoeiende film.
oOo
Tous ces films de merde dans lesquels j'avais tourné, c'était embarrassant. Il m'est par exemple arrivé un jour d'aller au cinéma pour voir un bon film, et dans la deuxième salle passait un navet dans lequel je jouais, Le Trouble-fesses. La queue n'avançait pas, je ne savais pas où me mettre, tellement gêné à l'idée qu'on me reconnaisse...

les archives de l'amicale louis-réard (939)

la mémoire photographie (3368)

la mémoire photographie (3367)

Louis Faurer, New York City, 1948.
Via (OvO).

la mémoire photographie (3366)

la mémoire photographie (3365)

William Gedney, Brooklyn, Man on Sidewalk
with Shadow (1972).
Via Undr.

deux heures en apesanteur (805)

— Qu'est-ce que c'est ?
— Une commande de ce pauvre Jules. Un bouquin de philosophie orientale.
— Jules et la philosophie orientale ? Mais il ne s'intéressait qu'au rugby. Et encore, à la télé...
— L'Orient, source éternelle d'équilibre, de sagesse...
— Comment s'appelle cette oeuvre ?
— Le Kâmasûtra.
— Le Kâmasûtra ! Illustré ??
— Disons... agrémenté de quelques pastels.
— J'adooore les pastels.

inventaire des images orphelines (195)

30/01/2012

les archives de l'amicale louis-réard (938)

la mémoire photographie (3364)

Walter Sanders, Fog in New York (1950).
Via Undr.

la mémoire photographie (3363)

Bruce Davidson, NYC Subway Photography 1980-1981.

la mémoire photographie (3362)

Lewis W. Hine,
On the Bowery, New York City, 1909.

la mémoire photographie (3361)

Margaret Durow (*), Devil's Lake (Wisconsin, 2012).

les archives de l'amicale louis-réard (937)

la mémoire photographie (3360)

Mihai Evoiu, Vlad (Sucevita, 2009).

la mémoire photographie (3359)

la mémoire photographie (3358)

rustedbox (*), Bilbao (2008).

la mémoire photographie (3357)

la mémoire photographie (3356)

Brassaï, New York City, 1957.

la mémoire photographie (3355)

les archives de l'amicale louis-réard (936)

la mémoire photographie (3354)

signalétique atypique (683)

la mémoire photographie (3353)

la mémoire photographie (3352)

Sam Javanrouh, Snow Cyclist (2012).

29/01/2012

les archives de l'amicale louis-réard (935)

deux heures en apesanteur (804)

Le premier film parlant de Sacha Guitry, [qui voulait] tenter l’expérience. C’est un film que l’on a longtemps cru perdu [et] qui permet de profiter de ce couple fabuleux formé par Jacqueline Delubac, au sourire enjôleur, et Guitry. L’ensemble est léger avec beaucoup de bons mots dans les dialogues. S’il n’a pas la qualité de réalisation des longs métrages suivants, Bonne Chance en a toute la fraîcheur et se révèle même assez brillant.
Lui

la mémoire photographie (3351)

Cole Thompson, Lone Man #35
(Guanaja, Honduras, 2010).

la mémoire photographie (3350)

la mémoire photographie (3349)

signalétique atypique (682)

la mémoire photographie (3348)

les archives de l'amicale louis-réard (934)

inventaire des images orphelines (194)

la mémoire photographie (3347)

la mémoire photographie (3346)

deux heures en apesanteur (803)

Où Jean Marais, dont on n'avait pas voulu pour jouer les OSS 117, s'offre une nouvelle revanche parodique dans un rôle d'espion irrésistible et souriant. Il se révèle fort tonique pour un quinqua, enchaînant sans relâche poursuites en coupé sport, galopades diverses et copieuses distributions de bourre-pifs. On notera que notre héros est flanqué de très décoratives partenaires, de Nadja Tiller à Bernadette Lafont, que les Barbouzes de Lautner ne sont jamais loin, que la bonne humeur prédomine largement et que certaines séquences sont absolument charmantes.