31/10/2011

la mémoire photographie (2675)

Jacques Lowe, Summer Fun with Johann Sebastian
(Cape Cod, 1961).
Via Facie Populi.

la mémoire photographie (2674)

la mémoire photographie (2673)

Nicholas Nixon, The Brown Sisters (1976).

inventaire des images orphelines (136)

la mémoire photographie (2672)

deux heures en apesanteur (684)

Classé ici entre Capitaine Orgazmo et L'Attaque de la moussaka géante, ce chef d'oeuvre absolu du septième art constitue rien moins que le chaînon manquant entre les premières images des frères Lumière et vos pires cauchemars éthyliques — autant dire que ce n'est pas rien...
Une petite pizza, ça vous dit ?

les archives de l'amicale louis-réard (743)

la mémoire photographie (2671)

inventaire des images orphelines (135)

la mémoire photographie (2670)

iden Dien, A Blue Day (2009).

la mémoire photographie (2669)

Simone Simon, années quarante.
Via We Had Faces Then.

30/10/2011

la mémoire photographie (2668)

William England, Niagara Suspension Bridge, 1859.

les archives de l'amicale louis-réard (742)

la mémoire photographie (2667)

Jean Moral, Double Autoportrait (1927).

une citation de temps en temps (63)

Un fait doit être énoncé : personne ne connaît actuellement et ne connaîtra jamais la grandeur exacte de [la] probabilité d'un accident de réacteur dangereux pour la population. Les systèmes soumis à de fortes pressions sont susceptibles de défaillance. Les effets cumulés du rayonnement sur les propriétés physiques et chimiques des matériaux après un temps long sont largement inconnus et peuvent produire des dégâts sérieux. Après le démarrage, de nombreux composants vitaux deviennent inaccessibles pour inspection.
Commission US de l'énergie atomique, 1957.

la mémoire photographie (2666)

Franz Renson, La Rentrée, vers 1950.

inventaire des images orphelines (134)

la mémoire photographie (2665)

Yan Ming, Little Three Gorges
(Wushan, 2008).

la mémoire photographie (2664)

Annalaura Masciavè, Wave (Corse, 2011).

les archives de l'amicale louis-réard (741)

deux heures en apesanteur (683)

— The Russian aim is just to dominate the world. They think that communism must succeed eventually if the Soviet Union is left reasonably intact. They do know that a war would leave the Soviet Union utterly destroyed. Therefore, they would surrender.
— But suppose they feel they can knock us off first?
— They know we might have a doomsday system — missiles that will go into action days, even weeks after a war is over, and destroy an enemy even after that enemy has already destroyed us.
oOo
Lumet, Matthau et Fonda. Un beau noir et blanc pour raconter la mainmise de la technologie sur l'humain, la folie d'un monde bipolaire et le passage de la guerre froide à la guerre nucléaire. Pas de tape-à-l'oeil, pas de violons, pas d'effets spéciaux. Un grand film.

la mémoire photographie (2663)

Bruno Rosso, Morbidi pesi (1951).

la mémoire photographie (2662)

la mémoire photographie (2661)

N. Jay Jaffee, Snow Storm (1947).

deux heures en apesanteur (682)

Michel Serrault, il était devenu incontournable. A tel point que, pour justifier sa présence dans tous mes films de cinéma et de télévision, j’ai souvent dit qu’il détenait un dossier compromettant sur moi et mes activités durant l’Occupation : pas d’autre choix que de l’engager, sans quoi il transmettrait le dossier à la presse.
Pierre Tchernia

les archives de l'amicale louis-réard (740)

Revue Belamie, Belgique, années cinquante.

la mémoire photographie (2660)

la mémoire photographie (2659)

Chantal Heijnen, série Somalilanders.

la mémoire photographie (2658)

deux heures en apesanteur (681)

— Eh bien, puisque nous en sommes à la minute de vérité, dites-nous donc le rôle exact que vous avez joué dans cette mystérieuse affaire de Djibouti.
— Ah ! Ah ! Je suis heureux... je suis heureux que vous me posiez la question. C'est une question intéressante.
— ...
— ...
— ...
— Laissez-moi finir ! Je ne vous ai pas interrompu quand vous parliez !

la mémoire photographie (2657)

Elliott Erwitt, série Instantanés.

29/10/2011

la mémoire photographie (2656)

les archives de l'amicale louis-réard (739)

signalétique atypique (648)

la mémoire photographie (2655)

"Chuis quand même sorti d'une grande école, hein...
A coups de pompes, c'est entendu, mais enfin..."
Robert Lamoureux (1920-2011).

la mémoire photographie (2654)

Brandon Witzel, Untitled (2010).

la mémoire photographie (2653)

Ueli Frey, Little Steven, Zürich, 1983.

deux heures en apesanteur (680)

— Qu'est-ce que tu manigances ?
— Pile ou face ?
— Tu joues le sort du monde ?
— Tu ne sais pas que tout se joue sur une pièce ?
— ...
— Toujours ! Oui ou non, blanc ou noir, pile ou face...
Ahahahaha !

la mémoire photographie (2652)

Günter Rössler, Katrin D. (1980).
Via 148cms.

signalétique atypique (647)

la mémoire photographie (2651)

Yoshiyuki Iwase, In the Dunes (1945).

les archives de l'amicale louis-réard (738)

la mémoire photographie (2650)

Walker Evans, Main Street, Saratoga Springs, NY, 1931.
Via melisaki.

inventaire des images orphelines (133)

la mémoire photographie (2649)

la mémoire photographie (2648)

Sparth, Au Musée (2010).

la mémoire photographie (2647)

Nick Brandt, Giraffe Fan (Aberdares, 2000).

deux heures en apesanteur (679)

— It's things like this that make people like me mad. Anything logical makes me want to fight for some reason. I always distrusted logic. That's what makes life unexpectedly pleasant — the illogic. Like this moment, for instance...
oOo
Le coup du triangle n'avait évidemment rien de nouveau en 1947, quand Preminger s'est saisi de cette histoire, mais il l'a utilisé avec maîtrise pour embarquer son monde loin de la facilité, dans des remous psychologiques complexes et douloureux. Un grand mélo.

les archives de l'amicale louis-réard (737)

la mémoire photographie (2646)

Sam Javanrouh, Fall Leaves (Toronto, 2011).