30/11/2010

deux heures en apesanteur (451)

Do you ever get depressed?
No. Depressions are for the middle classes. The rest of us have got an early start in the morning.

de la brume, de la lumière et un village


Holbav, petite localité de Transylvanie, se trouve presque en plein centre de la Roumanie. Et toutes les photos sont de Marius Grozea.

la mémoire photographie (747)

Sarah Lee, Winding (2010). Via qef.

signalétique atypique (492)

la mémoire photographie (746)

Le monsieur, né René Giton (1908-2003),
était un copain de Doisneau et Ronis.

29/11/2010

deux heures en apesanteur (450)

Tender, poignant, and homoerotically charged, this complicated father-son relationship is brought to life by two brilliant actors and a director who's canny enough to give them all the room they need.
 Amy Taubin, Village Voice

28/11/2010

la mémoire photographie (745)

John Springer, Kris Kristofferson & Karen Black, 1972. Via HC.

signalétique atypique (491)

Merci Jipécé.

les archives de l'amicale louis-réard (130)

la mémoire photographie (744)

Jean-Pierre Leloir, la trompette coudée de Dizzy Gillespie
(in André Francis, Jazz, Seuil, 1958).

deux heures en apesanteur (449)

L'écran est petit, la copie pourrie, mais il a conservé tout son charme, ce sacré film. C'est drôle, c'est cruel, c'est romantique et désespéré, c'est russe et italien et universel. Vingt-trois ans après, on en est presque aussi secoué que la première fois.

la mémoire photographie (743)

George S. Zimbel, New Orleans, 1953.

une bibliothèque en désordre (154)

C'est loin, tout ça, et puis on la connaît pas mal, la vie du bonhomme. Mais ce bouquin très documenté est bien fait, truffé d'éléments d'analyse et tellement intéressant qu'on ne le lâche pas avant de l'avoir fini.
oOo
Après ma mort, on dressera une grande croix de Lorraine sur la plus haute colline, derrière ma maison…Et comme il n’y a personne, par là, personne ne la verra. Elle incitera les lapins à la résistance [*].

la mémoire photographie (742)

Paris, 1941, via sezlez369.
Devant l'église de la Madeleine, peut-être.

signalétique atypique (490)

la mémoire photographie (741)

une citation de temps en temps (32)

"De toutes les passions qu’on rencontre en ce monde,
la seule respectable me semble être la gourmandise."
Guy de Maupassant

les archives de l'amicale louis-réard (129)

deux heures en apesanteur (448)

Difficile de prétendre avoir tout compris, mais ce film qui porte beaucoup sur le sentiment de culpabilité, ce qui le rend bien triste, est très soigné visuellement et souvent fort beau.

la mémoire photographie (740)

27/11/2010

la mémoire photographie (739)

Willy Ronis, Lorraine en hiver, 1954.
Via CurrrziO.

signalétique atypique (489)

ça s'appelle un come back, tabarnak

C'est son retour : Pop9 a choisi la Tulipe, cadre idéal pour un tour de chant hebdomadaire et intimiste, en contrepoint à la triomphale tournée des stades de l'an passé.
Attendez sagement qu'on soit vendredi puis, où que vous soyez, sautez dans le premier bus qui passera pour descendre à Papineau ou Mont-Royal (c'est kif kif).
Photos © Crasses et voluptés International Productions.

la mémoire photographie (738)

Elliott Erwitt, Brasilia, 1961.
Via cerrytree.

signalétique atypique (488)

deux heures en apesanteur (447)

J'ai bien pensé attendre ces deux petites nanas, mais je savais bien qu'elles ne viendraient pas. Les gens ne font jamais ce qu'ils disent. Il faisait tellement froid. C'était une horreur. Chaque fois que je traversais une rue, j'avais l'impression de me désagréger.

25/11/2010

la mémoire photographie (736)

Le Mak, Paris, 2010.

signalétique atypique (487)

Merci Jipécé !

la mémoire photographie (735)

Dadu Jones, Meschers-sur-Gironde, 2010.

deux heures en apesanteur (446)

Dites-vous bien, messieurs, que la subversion ne date pas d'hier. Je l'ai vue naître en 27, lorsqu'on a monté les hussards sur des motocyclettes. J'ai préféré ne pas participer à cette mascarade. Voir Saumur transformée en garage et le Cadre noir en bleu de mécanicien, c'est plus qu'un honnête homme n'en pouvait supporter. L'odeur du crottin, soit ; l'odeur du cambouis, non.

la mémoire photographie (734)

Wayne F. Miller, à l'honneur chez Fantomatik.

24/11/2010

les archives de l'amicale louis-réard (127)

Наталья Николаевна Захаренко, dite Natalie Wood
(Cannes, 1963). Via Bikini Science.

militer, aider, informer, résister

Le réseau Migreurop a choisi de mettre l’accent sur trois moments forts du combat mené par les autorités contre les candidats à la migration : l’entrave à leurs déplacements, l’enfermement et l’expulsion. S’appuyant sur des enquêtes de terrain originales, le rapport donne des exemples dramatiques des conséquences de cette guerre aux migrants, qui implique un recul généralisé du droit protégeant les libertés et l’intégrité des personnes.

la mémoire photographie (733)

Sam Shaw, Sophia Loren,
Los Angeles, 1960.
Via PJ.

signalétique atypique (486)

Merci Jipécé !

la mémoire photographie (732)

deux heures en apesanteur (445)

Ce western est une curiosité, basé qu'il est sur une intrigue à la Agatha Christie, avec une floppée de meurtres à huis clos (dans un train, en plus). Bon. Au début, c'est pas désagréable, grâce à une belle galerie de grognards hollywoodiens. Ensuite, les incohérences s'empilent et sabotent irrémédiablement l'affaire.

23/11/2010

la mémoire photographie (731)

signalétique atypique (485)

la mémoire photographie (730)

William Klein, Atomic Sky (New York, 1955).
Via CurrrziO.

une citation de temps en temps (31)


"Ask not what your country can do for you. Ask what you can do for your country."
John F. Kennedy

"Ask not what you can do for your country. Ask what’s for lunch."
Orson Welles


Merci HC.

les archives de l'amicale louis-réard (126)

Grace Kelly, early fifties.

la mémoire photographie (729)

Sam Javanrouh, Night Ride (Arizona, 2008).

signalétique atypique (484)

Lac du Der-Chantecoq.
Merci MamLéa !

la mémoire photographie (728)

22/11/2010

une citation de temps en temps (30)

"Que voulez-vous ? D'autres ont une belle petite gueule ; moi, j'ai une voix."
Il avait surtout une belle présence et un vrai talent pour jouer les crapules, ce Julien Guiomar (1928-2010) qui aura brillé chez Sautet, Séria, Costa-Gavras ou De Broca.

la mémoire photographie (727)

Cornell Capa, Alec Guinness Studying His Lines
(London, 1952). Via cerrytree.

une bibliothèque en désordre (153)

Récit ultra-rapide, ultra-violent, avec un sens du découpage et du cadrage digne, en effet, du Aldrich de En quatrième vitesse, une admirable utilisation des décors et, pour reprendre une expression de Manchette, une "puissance d'arrêt" redoutable. Un vent glacé souffle sur cet album. C'est celui du roman noir.
François Guérif

la mémoire photographie (726)

Dmitry Naumov, première neige sur Mytischi
(banlieue de Moscou, novembre 2010).