30/03/2010

signalétique atypique (220)

la mémoire photographie (224)

Le voyageur-photographe d'Un oeil sur la Chine s'est rendu à Kangbashi (Mongolie intérieure) : un stade, un musée, une bibliothèque, un palais des expositions, un parc, des milliers d’appartements, des dizaines de villas…
vides, vides, vides.

28/03/2010

deux heures en apesanteur (189)


I want to talk, can we talk?
Yeah.
Where are you?
Well, you know the phone booth you're calling from?
Yeah.
Turn around.

la mémoire photographie (223)

signalétique atypique (219)

deux heures en apesanteur (188)


In a sense, Sam Peckinpah never died. Because whenever you see a film featuring gaping chest wounds, mass carnage, slow-motion death scenes and amoral heroes, you’re seeing the influence of Sam Peckinpah. His work is alive and well in the movies of John Woo, Walter Hill, Sam Raimi and Quentin Tarantino. And hopefully, Bloody Sam, wherever he is, can see these films and smile.
Wil Forbis

la mémoire photographie (222)

Une petite merveille signée Monika Paszkiewicz.

signalétique atypique (218)

deux heures en apesanteur (187)


What do you want?
What does everyone want?
...
I want the Red Sox to win the World Series.

27/03/2010

la mémoire photographie (221)

From Rikki Kasso's Tokyo Undressed.

signalétique atypique (217)

deux heures en apesanteur (186)


I live alone within myself
Like a hut within the woods
Keep my heart high upon the shelf
Barren of other goods
Need another's arms to reach for it
And place it where it belongs
Need another's touch and smile
To fill my hut with songs.

[Aka Mélodie pour un meurtre.]

26/03/2010

la mémoire photographie (220)


Nous sommes en 1872. George a pris un mois de travaux forcés pour le vol de deux lapins. George a dix ans et semble peu enthousiaste.
Cliché extrait des archives du gouvernement britannique et relayé par Prison Photography.

signalétique atypique (216)

deux heures en apesanteur (185)


C'était un homme
Qui croyez-vous que c'était
C'était un homme
Quelqu'un qui vous ressemblait
Rien qu'un pauvre homme
Qui se prenait pour un loup
Rien qu'un pauvre homme
Qui n'a rien compris du tout

la mémoire photographie (219)









Ikko Narahara (
奈良原一高).


V
ia
sophisticated funk,
via
this isn't happiness.

signalétique atypique (215)

25/03/2010

la mémoire photographie (218)

Garry Winogrand (1928-1984).

signalétique atypique (214)

deux heures en apesanteur (184)


Crépusculaire, ce troisième et dernier volet de la saga des Corleone n'est peut-être pas le meilleur, mais il reste de haute tenue. Eclairage plus politique et méditatif de l'histoire de la famille, il mêle la haute finance et les larmes, le sang et les alliances occultes, la religion et le pouvoir, en un mouvement symphonique, ample et magistral.
Jacques Morice, Télérama.

signalétique atypique (213)

deux heures en apesanteur (183)


The godfather was born Vito Andolini, in the town of Corleone in Sicily. In 1901 his father was murdered for an insult to the local Mafia chieftain. His older brother Paolo swore revenge and disappeared into the hills, leaving Vito, the only male heir, to stand with his mother at the funeral.
He was nine years old.

24/03/2010

signalétique atypique (212)

la mémoire photographie (217)


Alina Lebedeva (Алина Лебедева) via some required.

deux heures en apesanteur (182)


On connaît par coeur, mais on regarde une fois de plus. Pour la musique, le rythme, les motivations des personnages... On regrette pas.
Vous devriez le revoir, vous aussi. Vraiment. Réfléchissez, c'est une offre que vous ne pouvez pas refuser.

23/03/2010

signalétique atypique (211)

la mémoire photographie (216)

Cliché pris par le photographe-surfeur LeRoy Grannis en 1967 à Hermosa Beach, Californie, où il naquit cinquante ans plus tôt (il est permis de penser que les deux seules inventions notables de l'Histoire de l'Humanité soient la roue et le bikini).

21/03/2010

deux heures en apesanteur (181)


Salope !
C'est une injure ?
Salope !
Ne gaspillez pas ce mot, il pourrait vous resservir. Moi, on me l'a toujours dit comme un mot d'amour.

signalétique atypique (210)

deux heures en apesanteur (180)


Il y a les mélos pénibles et les mélos aimables, aussi désuets soient-ils.

Voici un mélo aimable, plaisant, en forme d'hommage à la dignité du prolo, avec des acteurs impeccables et les dialogues d'un Audiard qui maîtrisait déjà son art.

20/03/2010

la mémoire photographie (215)


1962, Jo'burg : une copine de Sam Haskins prend soin de François Marie Arouet.
D'autres images ici.
Merci à Oncle Sid de ne pas oublier Oncle Sam.

signalétique atypique (209)

une bibliothèque en désordre (100)


Le roman noir n'est jamais aussi bon que lorsqu'il reflète une époque et une société, disait l'austère Joseph Hansen, cité ici.

Ce bouquin est conforme au propos et tient salement la route, même affublé d'une couvrante très naze, d'un titre plutôt tarte et d'une traduction souvent discutable.

19/03/2010

deux heures en apesanteur (179)


Mom, are we in Arizona yet?
If you ask me that one more time, I'm gonna beat you to death. Just sit back there and relax and enjoy life.
Life is short.
So are you.

pas très rapide, mais plutôt honnête


Une bibliothèque de Sheffield vient de recevoir, anonymement et par la poste, l'exemplaire de Quatermass and the Pit, de Nigel Kneale, qui lui avait été emprunté le 24 septembre 1965.

Merci Reuters.


Sculpture de Tom Greenshields.

18/03/2010

la mémoire photographie (214)



March 17, 2010.

Columbus Circle,
New York City.










By Joe.

deux heures en apesanteur (178)


Remember when you were a kid and you would spend the whole year waiting for summer vacation and when it finally came it would fly by just like that? It's funny, life has a way of flying by faster than any old summer vacation really fucking does.
[Dernières heures à Denver.]

william alexander chilton, 1950-2010

Alex Chilton (The Box Tops, Big Star) est mort avant-hier d'une crise cardiaque.

la mémoire photographie (213)






scoot!

South
Bank,
London.

March
2009.

By
Darren
Lehane
.

signalétique atypique (208)

quelques centimètres carrés de propagande


L'autocollant, considéré quand il sert d'outil politique, est en vedette chez Article XI, avec l'oeuvre de l'étonnant collectionneur-historien-analyste Zvonimir Novak.

deux heures en apesanteur (177)


Etude de moeurs ou film noir ?

Chronique ou road movie ?

Bon film ou grand film ?

Fromage ou dessert ?

17/03/2010

16/03/2010

signalétique atypique (206)

deux heures en apesanteur (175)


Les cadors et les petites frappes, le rêve américain et les combines moisies. De Niro. Keitel. Et déjà le rythme et la bande son, Jumpin' Jack Flash et Be My Baby.

You don't make up for your sins in church. You do it in the streets. You do it at home. The rest is bullshit and you know it.

la mémoire photographie (211)


Jacques
Henri
Lartigue




Huguette
Sabouret
au
Château
des Essarts,
Veyvialle,
France
(1942).